Résultats semestriels 2020


Activité résiliente : CA S1 2020 de 102,8 M€ (- 2,6% versus S1 2019) Rentabilité affectée mais Free Cash-Flow positif Obtention de Prêts Garantis par l’Etat pour un montant global de 31 M€ Perspectives S2 2020 encourageantes

Résultats semestriels 2020
Le Conseil d’Administration de CS GROUP, réuni le 11 septembre 2020, sous la présidence de M. Yazid Sabeg, a arrêté les comptes consolidés pour le premier semestre 2020.
 


Le positionnement stratégique du groupe sur les systèmes et activités critiques de ses clients lui a permis de bénéficier d’une résilience satisfaisante dans un contexte de crise sanitaire et économique inédit. La réactivité des équipes et le plan d’adaptation ont également permis d’en atténuer les impacts sur le chiffre d’affaire, en retrait de 2,6% à 102,8 M€.

Après deux années de forte croissance, la situation sanitaire a freiné les prises de commandes du premier semestre qui s’établissent à 81,2 M€. Le plan de rebond commercial engagé dès le début de la crise vise à remonter le ratio de book-to-bill sur l’ensemble de l’exercice, sachant que le carnet de commandes reste solide à 16,7 mois de chiffre d’affaires.

Le premier semestre a été intense sur le plan opérationnel : arrivée de Marie de Saint Salvy en qualité de Directeur Général Adjoint en charge des Opérations, gestion active de la crise COVID-19 et forte mobilisation  pour en contenir l’impact sur l’activité du groupe, et mise en œuvre d’actions énergiques pour intégrer les activités de Diginext, absorbé juridiquement en mai dernier.

La rentabilité opérationnelle a ainsi été impactée par la sous-activité et par la mise sous contrôle des programmes du périmètre ex-Diginext, pour répondre soit à des difficultés d’avancement soit à l’attente d’autorisations liées à la réglementation ITAR. La rentabilité opérationnelle s’établit ainsi à 0,2 M€ soit 0,2% du chiffre d’affaires (contre 4,8% au 1er semestre 2019). Le résultat opérationnel à -3,4 M€ tient compte notamment des coûts de restructuration (1,7 M€) et des surcoûts liés à la crise sanitaire (0,6 M€).

Après prise en compte du résultat financier de -2,3 M€ (-2,6 M€ en S1 2019), le résultat net ressort à -6,8 M€.

A fin juin 2020, les capitaux propres s’établissent à 64,4 M€ (71,4 M€ à fin décembre 2019).

L’exercice a été marqué par une génération de Free Cash-Flow positive de 11,7 M€, en partie liée à une bonne maîtrise du BFR, en amélioration de 6,0 M€.

L’endettement économique* au 30 juin 2020, après prise en compte du factor déconsolidant (4,2 M€) et des créances non financées de CIR et CICE (12,5 M€), a été réduit à 0,7 M€.

La trésorerie nette s’élevait à 36,8 M€ au 30 juin 2020 contre 30,5 M€ au 31 décembre 2019.

 
* Tel que défini dans le glossaire de la présentation aux analystes


Résultats semestriels 2020


Au cours du premier semestre, le chiffre d’affaires a progressé de 2,3% par rapport au premier semestre 2019.
 
L’Activité Défense & Sécurité s’est attachée à mettre en œuvre les synergies attendues de l’intégration effective en son sein des équipes Diginext, tant dans les systèmes de surveillance et de commandement, que les systèmes de communication et d’entrainement des forces. Les prises de commandes en France et à l’International se sont temporairement ralenties en raison de l’indisponibilité des clients, du report de certains projets et à l’attente d’autorisations liées à la règlementation ITAR. Un rebond commercial est attendu dès le second semestre 2020. En dépit de la crise, des étapes significatives ont été franchies sur les livraisons des grands programmes de Défense aérienne, de lutte anti-drone ou d’entrainement Live, Virtual & Constructive.
 
L’Activité dans le secteur du spatial a vu son chiffre d’affaires poursuivre sa croissance, notamment dans le domaine Data Intelligence appliquée au traitement des données spatiales européennes. La dynamique commerciale s’est renforcée au second trimestre marqué par la signature du renouvellement du contrat cadre avec l’agence ESTEC (ESA, Pays Bas).
 
La rentabilité opérationnelle de cette activité s’établit à 1,2% du chiffre d’affaires. Compte tenu des actions engagées, un rebond est attendu dès le second semestre 2020.
 


Résultats semestriels 2020


En France, l’activité enregistre un chiffre d’affaires en retrait de 13,7% par rapport au 1er semestre 2019, compte tenu du ralentissement brutal des programmes aéronautiques et de la reprise tardive de certains clients après le déconfinement. Au-delà des mesures engagées pour limiter l’impact de cette crise et notamment le recours à l’activité partielle, le groupe redéploie son expertise et ses équipes aéronautiques au profit du secteur Nucléaire dans les domaines des systèmes sûrs cyberprotégés, de l’intelligence de la donnée et de la digitalisation des processus opérationnels. Des succès ont été enregistrés chez Technicatome, EDF ou encore Framatome. Les activités de systèmes d’information voyageurs précédemment portées par Diginext intègrent ce périmètre et font l’objet d’un plan d’action vigoureux tant pour redéfinir le positionnement stratégique que pour assurer la maîtrise des projets.
 
En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires n’a que faiblement baissé (-5,0% versus S1 2019) grâce au maintien de la plupart des activités avec Pratt & Whitney, et la rentabilité opérationnelle s’est rétablie, légèrement positive, suite à l’exécution des plans d’optimisation initiés en 2019.
 


Résultats semestriels 2020


Le chiffre d’affaires de l’activité Cybersécurité est stable sur ce semestre, la demande s’est concentrée sur les audits de sécurité des infrastructures pour faire face à l’usage renforcé du télétravail. Des projets plus dimensionnants d’intégration de systèmes de sécurité et de Conseil ont, en revanche, été décalés mais devraient aboutir au cours du second semestre 2020.
 
Les investissements qui avaient été décidés pour renforcer les équipes de production et commerciales en phase avec les enjeux stratégiques de l’activité ont temporairement pesé sur la rentabilité opérationnelle du semestre.
 


L’effectif social du groupe au 30 juin 2020 s’établit à 2074 collaborateurs en croissance de 1,6% par rapport au 30 juin 2019. Le groupe poursuit ses recrutements (189 sur S1 2020) pour renforcer ses compétences clés (architectes, chefs de projets, data scientists, consultants en cybersécurité).


Le groupe a obtenu, au cours du 3ème trimestre 2020, de l’ensemble de ses partenaires bancaires des Prêts Garantis par l’Etat (PGE) d’un montant global de 31 M€, lui permettant ainsi de poursuivre le déploiement de son plan Ambition 2021. Si les objectifs de croissance interne et externe de l’activité pour 2021 restent soumis aux incertitudes de l’évolution de la crise sanitaire et économique, la priorité est donnée à l’atteinte de l’objectif de marge opérationnelle de 8%. A plus court terme, le groupe anticipe des perspectives encourageantes pour le second semestre 2020.
 
La crise actuelle est une opportunité pour accélérer la transformation du Groupe et sa croissance afin de gagner encore en agilité, en attractivité et en productivité, et préparer parallèlement la vision stratégique à l’horizon 2024 qui sera présentée lors de la publication des résultats annuels 2020.

Retrouvez le rapport financier semestriel 2020.

 


CS GROUP est un acteur majeur de la conception, de l’intégration et de l’exploitation de systèmes critiques. CS GROUP est coté sur le marché Euronext Paris – Compartiment C (Actions : Euroclear 7896 / ISIN FR 0007317813).
Relations presse
Barbara GOARANT  – Tél. : +33 (0)1 41 28 46 94
Contact Investisseurs
Nicolas DUCHEMIN – Tél. : +33 (0)1 41 28 44 44



Source: CS Group News